Comment bien choisir son club de tennis ?

Il est toujours difficile lorsque démarre la rentrée tennistique de choisir son club de tennis. Chaque joueur se pose la question de savoir s’il va rester fidèle à son club de cœur, ou s’il va aller essayer la terre battue d’un autre ? Moi, Frédéric DUCOURAU, fervent amateur de ce sport, vous livre les critères qui pour lui semblent les plus adaptés lorsque l’on veut choisir son nouveau club de tennis.

Tout l’enjeu est de ne pas tomber dans la facilité et de choisir un club que l’on vous aurait recommandé. Il faut faire une véritable enquête et surtout n’écoutez que vous et votre intuition. Avec quelques années d’expérience, on sait au premier coup d’œil si ce nouveau lieu sera celui dont vous rêvez.

Le Tarif de la carte de membre :

C’est peut-être un peu spécial de commencer par cela, mais il ne faut pas oublier que c’est le nerf de la guerre. Début septembre est un mois où s’accumule les dépenses. Il faut donc aussi regarder à peut-être économiser sur cette carte si deux clubs vous semblent au même niveau dans leurs prestations.

Après, selon votre niveau, vous pouvez préférer un club familial à 50 euros qui offrent des infrastructures modestes pour des personnes souhaitant faire des parties en loisir. Si vous recherchez une évolution dans votre style de jeu et des infrastructures plus professionnelles, une carte d’adhésion à 300 euros l’année est un bon compromis.

Vérifier les installations :

La chose à faire est très simple, il faut que vous calculiez le ratio entre le nombre de courts et le nombre de membres inscris au club. Il faut que vous ayez un court facilement libre pour que vous puissiez jouer régulièrement. Si vous êtes obligés d’attendre une semaine à chaque fois pour réserver un cours, vous risquez de perdre votre appétit et votre envie de vous améliorer au tennis.

Pensez également qu’une salle omnisport risque de réduire le temps imparti au tennis de temps en temps. Privilégiez donc les clubs ne faisant que du tennis ou des salles omnisport ayant des espaces prédestinées à ce sport.

Une vie sociale du club :

Il est parfois bon de pouvoir échanger et se sentir intégrer au sein de son nouveau club de tennis. Vous devez vous renseigner s’il est possible de faire de temps en temps des doubles et savoir si votre club engage des équipes en compétitions.

Cela vous permettra de plus vite progresser et d’échanger avec des passionnés comme vous de ce sport. La vie sociale d’un club est le prolongement de sa politique sportive. Cela donne une idée de la mentalité que veut véhiculer ses adhérents et savoir si c’est cette mentalité que vous voulez acquérir ou partager.

Je considère, Frédéric DUCOURAU, que la première des choses est de trouver le lieu où vous vous sentez à l’aise et où vous pensez pouvoir partager des choses avec les autres adhérents. C’est avant tout un loisir et un moment de détente.

Laisser un commentaire